Le messager de Markus Zusak

Ed Kennedy, dix-neuf ans, chauffeur de taxi, a peu de raison d’être fier de sa vie : son père est mort d’alcoolisme, il est désespérément amoureux de sa meilleure amie, Audrey, et il partage un appartement délabré avec le Portier, son chien – fidèle mais odorant. Il n’a pas grand-chose d’autre à faire que conduire son taxi, jouer aux cartes et boire avec ses amis aussi perdus que lui. Mais un jour, il découvre un mystérieux message dans sa boîte aux lettres : un as de carreau où sont inscrites trois adresses. Que signifie cette carte ? Que va-t-il trouver à ces adresses ? Pour Ed, c’est le début d’une enquête qui va le conduire de mystère en mystère à travers la ville et l’amener à aider les gens qu’ils rencontrent, avec une obsession en tête : qui lui envoie ces messages ? Ed pour y répondre se voit ainsi forcé de se dépasser et à son tour nous questionne : et si nous vivions tous en dessous de nos capacités ?

 Un roman aux messages forts qui nous font réfléchir et peuvent même nous amené à nous remettre en question.

MON AVIS

Ayant beaucoup aimé La voleuse de livres et ayant lu de très bonnes critiques sur ce roman-ci, j’ai décidé de me lancer dans cette histoire qui est dans un tout autre genre.

L’histoire démarre au quart de tour puisque dès les premières lignes notre protagoniste Ed, se retrouve piégé dans un braquage. On fait très vite la rencontre de 4 quatre personnages atypiques Ed, Audrey Ritchie et Marv. Ce sont quatre amis très différents mais pourtant unis dans la galère.

UNE INTRIGUE FAIBLE

La trame générale ne m’a pas autant intrigué que je l’aurai voulu et l’intrigue aurait pu être un peu plus approfondie. Il est vrai qu’il est étrange de recevoir des cartes sur lesquelles sont écrits des adresses, des noms etc., mais pour une raison que je n’arrive à expliquer l’auteur n’a pas su attiser ma curiosité. Néanmoins, les relations que développe Ed avec ses « clients » (excusé moi pour le mot, je ne sais comment les appeler) est parfois très touchante et nous fait réfléchir sur nos propres relations et centres d’intérêts.

Je n’ai pas reconnu le style de l’auteur que j’avais aimé dans sa première oeuvre. Cependant c’est une plume qui se lit très bien et qui est fluide ce qui m’a permis de continuer ma lecture sans accroche.

DE BEAUX MESSAGES

Le message final divulgué  est très beau, le genre de message qui nous fait vraiment réfléchir et une question finalement assez peu abordée. L’histoire est vraiment originale et j’admire l’auteur pour cette nouveauté. Ce n’est pas un style que j’affectionne particulièrement mais il a le mérite d’innover et c’est un point à souligner pour moi.

3 coeurs

Publicités

2 réflexions sur “Le messager de Markus Zusak

Un petit commentaire fait toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s