La fille du train de Paula Hawkins

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Un très bon thriller signé Paula Hawkins ; je ne peux que comprendre pourquoi il a tant fait parler de lui depuis sa parution. Ce roman est terriblement addictif, et a été dévoré en quelques jours.

MON AVIS

Rachel, personnage central de ce roman, est une femme un peu perdue dans sa vie depuis que son ex-mari, Tom, l’a quitté pour une autre. Elle a sombré dans l’alcool et passe désormais ses journées à errer dans les rues de Londres en laissant croire à son amie et colocataire qu’elle continue de se rendre au travail. Elle effectue donc, matins et soirs un trajet en train durant lequel elle aperçoit un jeune couple à qui elle imagine une vie idyllique.

Dès la disparition de Megan, la vie de Rachel retrouve les étincelles qui manquent cruellement à sa vie. C’est mal à dire, mais depuis ces dernières années, comme elle le précise, sa « vie n’a jamais été aussi palpitante ». Rachel se sent pleinement impliquée dans cette intrigue même si elle n’a, à première vue, rien à voir avec la jeune femme disparue.

C’est un roman à trois voix, celles de Megan, Rachel et Anna ; trois femmes terriblement liées sans le savoir. Cet aspect donne beaucoup de vie au roman et le suspens est à son comble tout au long du récit. Je n’ai décelé aucune longueur, chaque chapitre est justement dosé, assez pour nous mettre l’eau à la bouche, sans pour autant nous gâcher le suspens et tous s’enchaînent à la perfection. Bref, c’est un sans faute pour Paula Hawkins.

UN ROMAN A TROIS VOIX

Rachel, la voix principale de ce roman, est un personnage très attachant, qui nous agace autant qu’on l’adore. Quant aux autres personnages, je les ai trouvés plus distants, plus mystérieux et parfois plus agaçants sans pour autant les détester. Ici réside tout le talent de l’auteur.

Il est difficile de vous en dire plus sur ce roman sans vous gâcher cette petite pépite qu’a écrite Paula Hawkins. Je vais donc m’arrêter là et vous livrer pour seul conseil : lisez-le !

4 coeurs-excellente lecture

Publicités

5 réflexions sur “La fille du train de Paula Hawkins

Un petit commentaire fait toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s