Maman à tort de Michel Bussi

Afficher l'image d'origine

Quand Malone, du haut de ses trois ans et demi, affirme que sa maman n’est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire, le croit. Il est le seul… Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l’aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car déjà les souvenirs de Malone s’effacent. Ils ne tiennent plus qu’à un fil, qu’à des bouts de souvenirs, qu’aux conversations qu’il entretient avec Gouti, sa peluche. Le compte à rebours a commencé. Avant que tout bascule. Que l’engrenage se déclenche. Que les masques tombent. Qui est Malone ?

Un thriller bien ficelé qui nous montre encore une fois que Michel Bussi est plein de ressources pour nous surprendre. Une lecture palpitante, une course contre la montre contre la mémoire de Malone, qui menace de s’effacer à chaque instant.

Mon avis

L’auteur part d’un fait qui pourrait être assez simple mais déroutant ; un enfant qui prétend que ses parents ne sont pas les siens. Après tout, il peut s’agir d’un caprice d’enfant, car du côté de la famille Moulin, rien d’anormal… Pourtant en creusant un peu, les masques tombent et l’intrigue se dévoile.

Deux enquêtes mêlées, totalement distinctes au début, mais on sait pertinemment qu’un lien uni ces deux cas, reste à savoir lequel. Au départ, suivre ces deux enquêtes en même temps m’a un peu dérouté, et je n’éprouvais pas autant d’intérêt pour les deux : mon but étant de découvrir si Malone ment et si tel est le cas, pourquoi ? Malone est un petit garçon de 3 ans, en avance pour son âge et renfermé sur lui-même, plongé dans ses histoires de fusées, d’ogre de château et de forêt. Sa mère le cajole et est dingue de lui, ça se ressent très rapidement, cependant, j’ai toujours émis un doute quant à l’amour paternel…. D’un autre côté on a Marianne Augresse commandante, en charge de l’enquête et Vasile Dragonman, le psychologue scolaire qui a alerté les autorités. Tous ces personnages, possèdent de nombreux secrets enfouis en eux.

Michel Bussi : un pro en la matière

Ce que j’apprécie chez Michel Bussi, c’est sa capacité à nous mener en bateau comme si de rien n’était. Je me souviens avoir eu la même sensation en lisant Un avion sans elle. Il mène son intrigue d’une main de maître, si bien que le lecteur ne se doute de rien. Comme dans tous thrillers, on cherche, on se remue les méninges pour comprendre le pourquoi du comment, en ayant à la fois peur de deviner trop vite la fin. Il est vrai qu’aux deux tiers du roman, j’ai eu peur d’avoir résolu l’énigme avant le dénouement, heureusement pour moi, je ne détenais qu’une bribe de réponse.

Je ne vous en dis pas plus, car il serait dommage que je vous gâche le plaisir de découvrir l’intrigue par vous-même. Sachez que c’est une excellente lecture, qui se lit de manière fluide et qui ne manque pas de piquants et de retournements de situation. Ne vous attendez pas à deviner la fin, car Michel Bussi est plein de ressources et saura toujours vous surprendre, même si je dois avouer que quelques révélations m’ont déçues, les ayant trouvé trop « faciles ».

4 coeurs-excellente lecture

Publicités

4 réflexions sur “Maman à tort de Michel Bussi

    • livriotte dit :

      Tu as raison, je censure les chroniques parfois moi aussi !!:D Je ne l’ai pas lu celui-ci, lais il va falloir que je me le procure car j’en entends beaucoup de bien et puis avec Bussi je ne prends pas trop de risques, je suis sûre qu’il va me plaire. 🙂

      J'aime

    • livriotte dit :

      Ah oui ? Tu en es rendue où ? J’ai eu un petit peu de mal à rentrer dans l’histoire au début, je ne voyais pas l’intérêt de l’enquête secondaire, mais une fois l’intrigue lancée c’est bon ! 🙂

      J'aime

Un petit commentaire fait toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s