Hier encore, c’était l’été de Julie de Lestrange

hier encore c'était l'été

Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l’enfance.
Ensemble ils sont nés, ensemble ils ont grandi, en toute insouciance et en toute innocence. Mais lorsque la vie les prend au sortir de l’adolescence, la claque est brutale.
En une décennie, ceux que les intellectuels appellent la jeunesse perdue et désillusionnée vont devoir apprendre à se battre pour exister. La vie les perdra par endroits.
À travers les drames, les fous rires et les joies subsiste alors l’amitié. Et l’amour qui les sauvera.

Tendre portrait d’une génération et d’une époque, Hier encore, c’était l’été prend aux tripes pour ne plus vous lâcher. C’est l’histoire de nos guerres quotidiennes, de ses victoires et de ses peines. C’est surtout l’histoire de la vie et d’une bande d’amis dont on voudrait faire partie.

Un livre qui sent bon l’été et l’amitié. 

mon avis

Je n’avais encore jamais entendu parler de Hier encore, c’était l’été, alors quand les éditions Mazarine me l’ont proposé et après avoir lu la quatrième de couverture pleine d’optimisme et de douceur, je me suis lancée.

Sur ce roman souffle un léger vent de nostalgie et un doux parfum d’été s’en émane. Alexandre et sa bande de copains sont jeunes, plein d’optimisme, insouciants et surtout prêts à croquer la vie à pleine dents. Malheureusement les années passent et ils se rendent compte que la vie c’est un petit peu plus compliqué que ce qu’ils avaient imaginé, ce qu’ils avaient rêvé, ensemble, lors de leurs vacances d’été. Chacun prend un chemin différent, les visites quotidiennes deviennent occasionnelles mais, au fond, ils savent que rien n’a vraiment changé entre eux.

Hier encore, c’était l’été, c’est une fabuleuse amitié, qui résiste à vents et tempêtes. Il est vrai que c’est une bande de copains dont on aimerait faire partie ; malgré les hauts et les bas ils restent soudés et ne sont jamais loin pour se relever les uns les autres. Mais en y réfléchissant bien, ce roman, c’est bien plus que ça, il s’agit là d’un apprentissage de la vie avec ses réussites et ses ratés. C’est une véritable tranche de vie. Une tranche de vie qui se veut authentique, comme celle que nous pourrions vivre vous et moi.

 

Publicités

Une réflexion sur “Hier encore, c’était l’été de Julie de Lestrange

  1. De Lestrange dit :

    Bonjour Livriotte,
    Merci pour votre chronique. Que l’on ait envie de faire partie de cette bande d’amis est peut-être ce qui me fait le plus plaisir. Je vous souhaite d’autres belles lectures. A bientôt, Julie

    J'aime

Un petit commentaire fait toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s