Des poches, des envies… #2 JUIN 2018

Des poches,des envies1

C’est avec un peu de retard que je vous présente les sorties poches du mois de juin. Il a pas mal de choses à se mettre sous la dent, même si je trouve qu’il est légèrement moins attrayant que le mois de mai. 

LE SOUFFLE DES FEUILLES ET DES PROMESSES – SARAH MCCOY – POCKET – SORTIE : 7 JUIN 2018

Le souffle des feuilles et des promesses

Hallie Erminie, issue d’une famille de planteurs du Kentucky, est une jeune femme de caractère qui adore écrire. À New York, où elle s’est mis en tête de trouver un éditeur qui publierait son premier roman, elle fait la connaissance de Post Wheeler, un journaliste célibataire et fier de l’être. Tous deux discutent à bâtons rompus de la vie culturelle new-yorkaise, bouillonnante en cette fin de XIXe siècle, et s’attachent l’un à l’autre sans oser se l’avouer. Malheureusement, quand Post part pour l’Alaska du jour au lendemain, la possibilité d’une histoire d’amour s’évanouit. Commence alors un chassé-croisé qui durera une dizaine d’années, des États-Unis à l’Italie en passant par l’Angleterre ou la France. Tandis que Hallie Erminie rencontre le succès grâce à ses livres, Post Wheeler se destine finalement à une carrière politique. À chacune de leurs rencontres, les sentiments des deux jeunes gens grandissent mais le destin semble peu enclin à les réunir. Oseront-ils s’avouer leur amour ?

#Infirmière – Caroline Estremo – POCKET – SORTIE : 7 juin 2018

infirmière.jpg
 » Les urgences, c’est pas du House, du George Clooney, du Grey’s Anatomy !  »
De la pression permanente aux faux bobos, des habitués aux fous rires de fatigue, Caroline Estremo dresse la chronique de sa vie dans un service d’urgences  » comme les autres « , dans la lignée de la video Youtube qui l’a fait connaître au grand public.
A l’heure où le malaise chez les infirmiers est un sujet brûlant (5 suicides rien qu’à l’été 2016), Caroline Estremo donne à voir sa propre réalité, et révèle les difficultés, les joies et parfois la drôlerie du métier.
….

Les coureurs de la fin du monde – Adrian J. Walker – Pocket – Sortie : 14 juin 2018 

les coureurs de la fin du monde.jpg
Plus personne n’attend rien de bon, ni rien de grand, d’Edgar Hill. À 35 ans, il est un père et un mari absent, et un homme éteint.
Mais le désastre, souvent, nous révèle à nous-même.
Séparé de sa femme et de ses enfants par plus de 800 kilomètres, Edgar n’a qu’une seule option pour les rejoindre.
Courir.
Courir jusqu’à l’épuisement. Dépasser ses limites. Se battre contre soi-même.
Et contre les dangers qui, tout au long de sa traversée d’un Royaume-Uni dévasté par une catastrophe, menaceront jusqu’à sa survie même.
S’il n’arrive pas à temps, il perdra sa famille. Pour toujours.
……

La carte Postale – Leah Flemming – Pocket – Sortie : 21 juin 2018 

la carte postale.jpgFin des années 1930. Dans un manoir écossais, Callie mène une vie privilégiée auprès de Phoebe, sa tante actrice. Sa rencontre avec le troublant Toby Lloyd Jones va tout bouleverser. Fascinée par ce séduisant homme d’affaires qui la couvre de bijoux, Callie l’épouse et le suit en Égypte. Mais sous le soleil du Caire couve un drame : elle vient de recroiser son amour d’enfance…
Quelques mois plus tard, c’est une Callie hagarde et enceinte qui rentre en Angleterre, alors que résonnent les premiers échos de la Seconde Guerre mondiale.

Début des années 2000, en Australie. Melissa Boyd se voit confier une mission par son père mourant : retrouver cette élégante Anglaise qui, soixante ans plus tôt, l’a confié à une famille de fermiers australiens, alors qu’il n’était qu’un petit garçon. Seul indice, une carte postale et ces mots : « Maman rentrera bientôt »…

Tout est halluciné – Hyam Yared – Le livre de Poche – Sortie : 27 juin 2018

tout est hallucinéJustine est née une deuxième fois à l’âge de cinq ans, au sortir d’un coma qui l’a laissée amnésique. Dans la poussière et le vacarme du Caire, pour l’aider à reconstituer ses souvenirs, elle ne peut pas compter sur son père, qui préfère lui réciter en français des versets des Evangiles, pleurer des siècles plus tard la chute de l’empire chrétien d’Orient, et qui refuse, que ce soit en français ou en arabe, de prononcer certains mots, parmi lesquels « mère » et « Liban » – leur pays d’origine. Justine devra combler elle-même les blancs du langage paternel, qui sont aussi ceux de son existence. Cette mère dont l’absence prend tant de place, ce pays ravagé autrefois berceau de tant d’espoirs. Ainsi mesurera-t-elle, comme en écho à ses propres aspirations à la liberté, combien d’illusions brisées jalonnent l’histoire du Moyen-Orient.
Des rêves d’émancipation aux violences les plus absurdes, de la Grande Syrie laïque d’Antoun Saadé aux ruines de Beyrouth, il lui faudra découvrir ce que les armes et les ceintures d’explosifs auront coûté à sa propre enfance pour espérer trouver un jour sa place dans le chaos du monde.

En espérant que ces sorties vous donnent autant envie que moi,

Signature

Publicités

2 réflexions sur “Des poches, des envies… #2 JUIN 2018

Un petit commentaire fait toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s