Ce qui nous lie de Samantha Bailly

« J’ai longtemps voulu être unique. Mais qu’y a-t-il de plus rassurant que le semblable? »

Alice a un don. Elle a la capacité de voir les liens entre les individus. Les attaches lui apparaissent sous forme de fils lumineux, qui tissent une cartographie des relations affectives. Impossible d’expliquer l’origine de ce phénomène. Manifestation surnaturelle? Hallucination ? La jeune femme a appris à vivre avec dans le plus grand secret. C’est alors qu’elle rencontre Raphaël, son nouveau manager. La voilà qui s’éprend du seul homme dont elle ne peut voir les liens…

Il s’agit ici d’une lecture agréable avec une intrigue  et des personnages intéressants, mais trop peu approfondis.

Mon avis

Dans ce roman, on suit les aventures d’Alice, une jeune fille qui possède un don. Il lui est apparu un jour, sans crier gare et sans aucune explication plausible. Elle-même dès les premiers jours ne parvient pas à expliquer ce qu signifient ces fils lumineux qui, comme elle l’explique, sortent  de la poitrine des gens. Petit à petit elle comprend qu’elle est capable de voir les liens relationnels de tous les individus et s’habitue à cette nouvelle faculté. Mais est-elle capable de voir les liens de TOUS les individus ? Eh bien non, un beau jour, elle se trouve face à Raphaël et pour une raison qui lui échappe elle est incapable de voir les liens qu’il entretient avec ses proches. Elle pense premièrement que cet homme n’est doté d’aucune émotion, relation, mais la véritable raison ne s’avère pas si simple que ça…

Ce livre avait fait pas mal parler de lui sur la blogosphère aussi bien en mal qu’en bien, étant donné que le résumé attisait ma curiosité, j’ai décidé de me faire mon propre avis.

Et alors ?

Eh bien,  la vérité c’est que ce roman m’a un peu déçu. Peut-être que je n’ai pas su lire entre les lignes, mais j’ai trouvé cette histoire un peu trop simplette à mon goût. Pourtant, pendant ma lecture j’avais envie de connaître la suite, ça n’a donc pas été une lecture désagréable pour autant, bien au contraire.  C’est donc une lecture agréable mais qui ne me marquera pas, la preuve, j’écris cette chronique quelques semaines (ou peut être même déjà un mois) après ma lecture et je peine à me souvenir des détails et le plus surprenant du dénouement !

En ce qui concerne les personnages j’ai eu du mal à m’y attacher, ils m’ont paru trop distants et froids. Pour ce dernier adjectif, je parle surtout de Raphaël. C’est un personnage que je n’ai pas réussi à cerner, qui je ne comprenais pas et qui me paraissait tellement distant que je n’ai pas réussi à percer son personnage. Quant à Alice, ce personnage m’a semblé beaucoup plus humain, peut-être parce que c’est le personnage principal justement et que l’auteur nous en révélé plus à son sujet et laisser le personnage de Raphaël dans l’ombre pour créer un mystère autour de lui.

L’intrigue est intéressante et le sujet plutôt original. Disons que ce n’est pas le genre de don dont on entend parler tous les jours. Samantha Bailly a su créer assez de mystère pour que j’ai toujours envie d’en savoir plus. Mais à mon goût l’histoire aurait pu être plus développée et approfondie.

Comme vous l’aurez compris, il s’agit ici d’une lecture agréable avec une intrigue  et des personnages intéressants, mais trop peu approfondis.

3 coeurs

Publicités

Un petit commentaire fait toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s