Le journal de L. de Karine Carville

AVEZ-VOUS DÉJÀ TENU UN JOURNAL INTIME ?

Léanne ne se sépare jamais de son compagnon de papier et y inscrit les moindres détails de sa vie pourtant si routinière. Pourquoi cette brillante architecte éprouve-t-elle le besoin de se confier ainsi dans son carnet ? Addiction ? Thérapie ? Que pourrait révéler ce journal s’il tombait entre de mauvaises mains ? Alors que Léanne accumule conflits et contrariétés, l’arrivée d’un homme dans sa vie fait ressurgir un terrible passé. Et si de terrifiants secrets se lisaient entre les lignes ?

Entrez dans la vie de Léanne et une est certaine, vous n’en ressortirez pas indemne. Un roman machiavélique ! Du début à la fin Karine Carville nous mène en bateau avec brio.

MON AVIS

Ce roman est une petite perle en terme de thriller psychologique. Ne vous fiez pas aux apparences, même si les premiers chapitres paraissent tranquilles et nous amènent même à douter de son genre. L’auteur développe tranquillement l’intrigue et sous leurs airs innocents les premiers chapitres sont aussi machiavéliques que tout le reste. On entre directement dans la vie de Léanne, architecte trentenaire, qui possède une manie bien étrange ; celle de tout noter dans son journal intime. Cet aspect, s’il peut paraître un peu « tordu » au départ devient une véritable obsession par la suite (aussi bien pour Léanne que pour le lecteur).

Comme je le disais, l’intrigue est calme lors des premières pages, mais ce n’est que pour mieux se refermer sous nous une fois lancée. En effet, l’auteur sème une multitude de petits indices au fil des pages, certains anodins et d’autres qui nous tritureront l’esprit jusqu’au dénouement. J’ai mené l’enquête en essayant de rassembler les indices et de les assembler : en vain ! Karine Carville nous mène bien trop en bateau.

Le fait d’être plongé dans un journal intime nous rend vraiment proche du personnage principal puisque nous connaissons toutes ses pensées (ou celles qu’il veut bien nous laisser entrapercevoir).

C’est le genre de livre qui, une fois terminé, appelle à être relu en connaissant l’intrigue finale à la recherche des moindres indices laissés par l’auteur qui nous ont échappés lors de cette première lecture. Karine mène vraiment son intrigue d’une main de maître et la chute finale n’en est que plus haute.

 4 coeurs

Publicités

2 réflexions sur “Le journal de L. de Karine Carville

Un petit commentaire fait toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s