Outlander tome 2 Le talisman de Diana Gabaldon

Si vous n’avez pas lu le premier tome je vous redirige vers ma chronique.

!!!! ATTENTION RISQUE DE SPOILERS DU PREMIER TOME, VOUS LISEZ CET ARTICLE A VOS RISQUES ET PÉRILS !!!!

1968. À la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Écosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d’extraordinaires aventures…

Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du siècle des Lumières. Leur but ? Empêcher Charles-Edouard Stuart d’accéder au trône, un événement qui marquerait le début d’une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépens qu’on ne peut modifier le cours de l’histoire impunément…

Une bonne dose d’actions sur fond historique, un peu (beaucoup) d’amour et des voyages dans le temps voici les ingrédients de ma saga coup de cœur. C’est une aventure magique qui vous fera voyager à travers les époques et les lieux. 

MON AVIS

C’est avec un immense plaisir que j’ai retrouvé les personnages et l’univers d’Outlander. Encore une fois, j’ai dévoré ce tome en un rien de temps ce qui en dit long sur mon ressenti.

Dans ce deuxième tome, on retrouve nos personnages préférés dans de nouvelles aventures. Dans la première partie du récit, on est perdu, en effet on se retrouve 20 ans plus tard mais en 1968 ! Et oui ! Fini le dix-huitième siècle et le beau Jamie. On apprend que Claire a eu une fille (désormais âgée de 20 ans) et qu’elle est de retour dans son époque depuis désormais une vingtaine d’années. Ayant laissé Claire en 1743 à la fin du premier tome, l’auteur crée la confusion mais également un immense désir de savoir comment notre héroïne en est arrivée là.

C’est ce que j’ai trouvé très fort chez Diana Gabaldon, car elle nous plonge dans le XXème siècle faisant une ellipse narrative de plus de 20 ans (ou 200 selon le point de vue) et nous laisse des milliers d’interrogations sur les événements du XVIIIème. Mais une fois replongé dans le péripéties Ecossaises, on est, à l’inverse, intrigué de savoir comment et surtout pourquoi elle est retournée à son époque.  Bref, ces questions nous tiennent en haleine tout au long du roman pour notre plus grand plaisir.

Les personnages sont toujours aussi attachants et me font beaucoup rire. J’adore le personnage de Jamie qui est un dur au cœur tendre. A travers les lignes, l’auteur a réellement un don pour nous faire ressentir la passion entre ces personnages c’est un truc de fou ! On sent que leur relation a beaucoup mûrie et que Claire est devenue une vraie Highlanders.

Claire et Jamie se retrouve en France en plein siècle des lumières entres mondanités et manigances politiques. Personnellement j’ai un peu moins apprécié cette partie à Paris, on sent que ce n’est pas non plus un monde qui colle aux personnages. En effet Claire et Jamie ne se sentent pas toujours à l’aise parmi cette bourgeoisie. J’ai adoré l’intrigue à Paris, cependant, au niveau du cadre, je m’épanouie plus côtoyant les verdoyantes terres Ecossaises .

Pas panique ! Il y en a pour tout le monde puisqu’un retour en Ecosse est prévu, quand et comment je ne vous en dirai pas plus. J’étais plus qu’heureuse de retrouver les Highlands où nos personnages s’épanouissent tellement et moi de même, mais à quel prix … ?

Est-ce qu’on parle un peu de la plume de Diana Gabaldon ? Non parce que franchement je ne sais pas comment elle fait pour m’envoûter à chaque mot. Chaque phrase, même anodine me paraît addictive. C’est grâce à ces phrases, si joliment tournées que ce petit pavé (950 pages) se dévore en quelques bouchées

Je n’ai lu seulement deux tomes de cette saga mais je crois que je peux affirmer (à moins d’un gros renversement de situation) que ce sera une saga coup de cœur. A la base, j’adore les romans historiques (tous types même si je lis plutôt l’histoire récente : XXème siècle) alors si on rajoute de la romance et des voyages dans le temps ; je suis sous le charme absolu ! Chaque tome, et son lot d’aventures me fait voyager à travers les siècles et les différents lieux évoqués. J’ai également apprécié en apprendre plus sur l’histoire de l’Ecosse (qui m’était très peu connue) et j’ai d’ailleurs approfondi mes recherches après ma lecture. Diana Gabaldon a encore une fois su me toucher par la beauté de sa plume et l’intensité des émotions. Maintenant, le bouquin refermé, les aventures de nos acolytes  me manquent.

5 coeurs coup de coeur centre

CADEAU !

Publicités

Un petit commentaire fait toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s